Les différents « psy »

Psychologue :
Titre réglementé par la loi.
Il est obtenu après l’obtention d’un diplôme Bac+5 en psychologie. Tous les psychologues sont répertoriés sur une liste tenue par l’ARS (Agence Régionale de Santé) de leur région d’exercice, qui leur a délivré un « numéro ADELI ».
Les actes du psychologue ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale, mais certaines mutuelles prennent en charge les séances.
On trouve sous deux appellations les psychologues travaillant en libéral et dans les institutions soignantes :
– Les psychologues cliniciens : ils ont une approche globale de la personne et mènent les psychothérapies qu’ils jugent adaptées en fonction de chaque situation. Étymologiquement « clinique » signifie « au chevet de ».
– Les neuropsychologues : spécialisés dans le fonctionnement cognitif.

Psychiatre :
Il s’agit d’un médecin diplômé, spécialisé dans les troubles psychiatriques. Il peut proposer des thérapies, et également prescrire des traitements lorsque cela s’avère nécessaire.

Psychothérapeute :
Titre réglementé depuis 2010. Les psychologues et psychiatres sont de fait psychothérapeutes.
Les autres professionnels ayant obtenus le titre de psychothérapeute ont été reconnu compétent par l’ARS de leur région d’exercice et ont reçu un numéro ADELI.

Psychanalyste :
Titre non réglementé, mais il s’agit la plupart du temps de psychologues ou psychiatres affiliés à une école de psychanalyse.
Il en existe plusieurs de différents courants (Freudien, Lacanien, Jungien…).

Hypnothérapeute :
Il s’agit d’un professionnel s’étant formé à l’hypnose Ericksonienne dans le cadre d’un centre de formation agréé.
Il utilise l’hypnose à des fins thérapeutiques et diffère de ce fait des « hypnotiseurs », l’utilisant dans le cadre de démonstrations de foire.